← Retour à la page principal « Utiliser Fedora »

Máirín, graphiste et ergonome

Máirín Duffy, ergonome et graphiste originaire de Boston, utilise Fedora pour toutes ses réalisations artistiques. Des sites internet, des ébauches d'interfaces graphiques, des t-shirts, des posters, des tests d'utilisabilité - elle utilise Fedora pour tout faire. Vous avez l'âme d'un artiste ? Máirín vous recommande une tonne d'applications sur Fedora !

Máirín Duffy

D'où viens-tu ?

Je suis né à Queens, à New York. J'y ai grandi et y suis allé à l'école. Maintenant j'habite à Boston, dans le Massachusetts.

Quelle est ta profession ?

Je suis ergonome et je travaille chez Red Hat. En tant qu'ergonome, je créé les interfaces graphiques, les prototypes, les diagrammes et les graphismes qui aident à faire des logiciels agréables à utiliser et regarder.

Quel est ton pseudo sur IRC ?

Mizmo. J'ai vu qu'il y avait une company de pêche qui s'appelle « Mizmo » - mais ce n'est pas pour cela que je m'appelle Mizmo ! Mon prénom est Máirín (écriture irlandaise pour « Maureen »), mes amis m'appellent « Mo » et le « Miz » vient de « Miss ». Voilà, c'est juste ça, « Miss Mo ».

Quand as-tu commencé à utiliser Fedora ?

En fait j'ai commencé à utiliser Red Hat 5.0 au lycée. Quand j'étais à l'université, j'ai pris avec moi mon PC sous Red Hat Linux mais le groupe d'utilisateurs de Linux du campus m'a certifié que Debian était mieux. J'ai donc utilisé Debian pendant un petit moment. Enfin Fedora Core 3 est sortie, je voulais essayer la dernière version de GNOME mais Debian était trop ancienne. Je suis sous Fedora depuis ce moment là donc depuis 2004 je dirai.

Comment as-tu commencé à travailler sur l'ergonomie ?

J'ai grandi en jouant à des jeux d'aventure sur un PC IBM XT. Ils étaient créés par une entreprise de jeux vidéo appelée Sierra On-Line. C'était des jeux en EGA (16 couleurs) avec un analyseur de texte : vous demandiez au personnage d'effectuer des actions et le jeu vous répondait à travers une boîte de dialogue. Toute ma famille aimait beaucoup ces jeux. Ils avaient un certain effet sur moi car j'apprenais à lire en y jouant. J'ai donc décidé très jeune que je travaillerai sur le design des jeux vidéos de Sierra. Durant ma période au lycée, SIerra a énormément changé. Ils se sont fait rachetés par une grosse entreprise de jeux vidéos et ont arrêté de sortir de bons jeux. C'était vraiment dommage. Mais je restai déterminé à étudier l'informatique et l'art numérique. C'est donc ce que j'ai fait et j'ai énormément appris sur Linux. Je me suis dis que Linux serait bien plus agréable s'il était plus facile à utiliser. C'est ainsi qu'a débuté ma nouvelle passion : réaliser des logiciels plus simples à utiliser.

De nombreux designers utilisent des Macs. Pas toi ? Et la Creative Suite d'Adobe, tu l'utilises ?

Non, je ne l'ai pas utilisée depuis 2006. Fedora (et de temps en temps Red Hat Enterprise) est mon système par défaut depuis quelques années déjà. Je n'utilise aucun des outils d'Adobe non plus, je n'utilise que des logiciels libres et opensource pour réaliser mon travail.

Quelles applications dans Fedora utilises-tu pour réaliser tes créations ? À quoi sert chacune d'elle ?

Je vous fais une liste !

  • Inkscape - c'est certainement le logiciel le plus important pour moi. C'est une application excellente qui me permet de ne plus utiliser du tout Mac OS X et les logiciels de dessin propriétaires. C'est un logiciel de dessin vectoriel (un peu comme Adobe Illustrator, mais en mieux) et je l'utilise pour tous mes prototypes d'interfaces graphiques, les logos, les icônes et les diagrammes.
  • Gimp - Gimp est un logiciel de retouche d'images très puissant. Il ressemble à Adobe Photoshop. Je l'utilise pour modifier des photos mais aussi pour découper des images d'interfaces graphiques que je modifie ensuite dans Insckape. J'utilise également Gimp pour faire un peu de peinture numérique.
  • MyPaint - MyPaint est un nouveau venu dans le monde des logiciels libres de graphisme, mais c'est une application vraiment intéressante. Il s'agit d'un programme de peinture qui est fournit avec un ensemble de brosses vraiment complet qui donnent souvent un rendu proche de ce que serait la réalité avec une brosse semblable. J'aime bien l'utiliser pour un premier jet avant de vectoriser le tout dans Inkscape.
  • Scribus - Scribus est un logiciel de mise en page très pratique pour créer des documents design prêt à imprimer.
  • Xournal - Xournal est un superbe logiciel pour prendre des notes et annoter des documents PDF. Je l'utilise pour prendre des notes quand je suis en train de faire des recherches principalement.
  • PDF Mod - Un superbe outil pour manipuler les PDF. Il permet d'assembler visuellement plusieurs fichiers PDF différents en un seul fichier. On peut même réorganiser les pages d'un fichiers PDF.

Je pourrai en citer encore beaucoup, mais je crois que pour commencer, c'est une liste assez complète ! :-)

Si mes amis ou mes collègues n'utilisent pas Fedora, est-ce que je pourrai toujours collaborer avec eux ?

Tout à fait. Je collabore avec des créateurs qui utilisent les outils Adobe sur Mac OS X très souvent. Tous les logiciels libres de créations artistiques dans Fedora prennent en charge les formats et les standards ouverts et comme je connais les principaux outils propriétaires, je communique à mes collègues des fichiers dans les formats suivants : PNG, SVG, PDF, etc.

Le format de fichier qui peut être problématique est le format Flash. Il n'existe pas encore de logiciel libre capable de modifier les fichiers sources créés avec Flash. Pour une fois, je suis d'accord avec Apple et j'espère que Flash devienne moins pertinent au fur et à mesure que HTML5 et les frameworks javascript prennent de l'importance.

As-tu des conseils aux futurs artistes qui veulent exprimer leurs talents avec Fedora ?

Je crois que mon meilleur conseil serait « Restez ouvert d'esprit ». La plupart des choses que vous pouvez faire avec un Mac ou sous Windows en utilisant des logiciels propriétaires est réalisable avec Fedora. Parfois les choses fonctionnent un peu différemment que ce que vous avez l'habitude (je parle de toi, Gimp !) mais toutes les fonctionnalités dont vous avez besoins sont là et vous découvrirez que les communautés entourant ces projets sont importantes et riches de conseils et de tutoriels, de vidéos et d'extensions comme les brosses ou les palettes disponibles pour ces applications.

Mon second conseil serait d'essayer Fedora Design Suite. Il s'agit d'une version spéciale de Fedora qui contient de nombreuses applications de création artistiques pré-installées et à découvrir absolument !

Il existe une grande conférence annuelle appelée Libre Graphics Meeting où les utilisateurs de ces outils et les développeurs qui les créent se rencontrent pendant quelques jours et discutent de ce qu'ils ont fait avec les applications et des feuilles de routes des logiciels. C'est un évènement qui apporte beaucoup et rencontrer la communauté est toujours intéressant. Ça permet de découvrir de nouvelles applications et des fonctionnalités cachées. Vous pourrez au moins consulter les travaux de cette conférence (de nombreuses vidéos des présentations sont disponibles en ligne). Mais si vous le pouvez, faites le voyage et venez découvrir par vous même !

Mon dernier conseil est de ne jamais garder pour soit une question ou un problème que vous rencontrez avec un logiciel. N'hésitez pas à vous exprimer ! La communauté Fedora est très accueillante et très amicale. Vous trouverez toujours des personnes prêtes à vous aider. Une équipe artistique existe également et elle utilise Fedora pour créer tous les graphismes utilisés dans Fedora. Nous partageons toujours nos astuces, nos conseils et nos idées dans cette équipe. Vous êtes plus qu'invité à demander de l'aide et à discuter avec nous !

Où est-ce que l'on peut trouver des contenus librement utilisables pour les créations artistiques ?

Voici trois liens vers des bibliothèques en ligne où vous trouverez des contenus sous licence libre et que j'utilise souvent :

  • Open Clip Art Library - une grande bibliothèque de contenus au format SVG disponibles sous le domaine public. La qualité entre les contenus n'est pas homogène mais vous y trouverez de nombreux trésors.
  • CompFight - CompFight est un moteur de recherche qui interroge Flick sur des photographies sous licence Creative Comons.
  • >Open Font Library - le petit frère d'Open Clip Art Library mais pour les polices de caractères libres. Je lis également toute une série de billets sur mon blog où je parle de certaines de mes polices de caractères préférées.

As-tu un trésor caché dans Fedora que tu voudrais partager avec nous ?

Oh, j'ai quelque chose à vous montrer... Alors voilà, mon ordinateur portable fait également tablette. Parfois quand je prends des notes en mode tablette, ce n'est pas très pratique de le rechanger en mode ordinateur pour accéder au clavier. Il y a donc une application, CellWriter, qui fait de la reconnaissance d'écriture. Je peux donc écrire dans CellWriter et il convertit mes gribouillis en texte. C'est une application vraiment intéressante que de nombreux Linuxiens devraient connaître !

Merci Mo !

← Lire plus d'entretiens des utilisateurs de Fedora.