Archive:Fr FR/Outils/Apt

From FedoraProject

< Archive:Fr FR/Outils(Difference between revisions)
Jump to: navigation, search
(Adding {{old}} to this deprecated page)
 

Latest revision as of 20:40, 16 February 2010


Important.png
Old page
This page has been marked as "old", and likely contains content that is irrelevant or incorrect. If you can, please update this page. This page will be deleted if action is not taken.

[edit] APT et Fedora

Traduit de la page Apt

apt-get' est un gestionnaire automatique de dépendances initialement utilisé par Debian . Il fonctionne sur dpkg d'une façon similaire à yum et up2date qui gèrent les paquetages RPM. Il est utilisé pour installer les paquetages et leur(s) dépendance(s) automatiquement. Il a été adapté pour gérer les RPM et rpmlib par Conectiva et est disponible sur Fedora Core. Il est désormais maintenu sur http://apt-rpm.org



[edit] APT-RPM est-il disponible?

APT-RPM est disponible sur le dépôt Fedora Extras. Cependant, plusieurs dépôts de Fedora ne supportent plus le format de méta données original de APT, y compris les dépôts de base de core, updates et extras. Récemment, APT a acquis le support de repomd, donc il fonctionne avec tous les dépôts yum aussi bien qu'avec le format original de méta donnée de APT.


[edit] Pourquoi APT-RPM n'est pas utilisé dans Fedora par défaut ?

Quand Fedora a du décider d'un gestionnaire de paquetages par défaut pour la FC1, les raisons suivantes existaient :

  • APT-RPM n'offre pas le support multilib, qui était requis pour que la prochaine architecture x86_64 soit officiellement supportée dans la FC2. Début 2006, APT-RPM a officiellement ajouté le support multilib, mais au moment où la décision a été prise il n'existait aucun support.
  • APT-RPM est un gros et complexe projet C++, tandis que yum a été écrit en utilisant Python avec beaucoup moins de ligne de code ce qui le rend plus facile à réviser, maintenir et améliorer pour le Projet Fedora. Ceci est toujours un problème à considérer.

Plus tard, d'autres raisons ont confirmé que APT-RPM ne convenait pas en tant que gestionnaire de paquets par défaut :

  • Début 2005, APT-RPM n'était plus activement maintenu (même si ce n'était pas évident au moment ou la décision du gestionnaire de paquets par défaut a été prise) - le développeur principal a commencé à travailler sur un nouveau gestionnaire de paquets nommé smart . Mais début 2006, le développement de APT-RPM a repris de nouveau et des fonctionnalités cruciales comme le support multilib et le support de repomd lui ont été ajoutés.
  • Yum était un remplaçant plus facile à up2date puisqu'ils sont tous deux écrits en Python et utilisent les mêmes liens RPM. (Yum 3.0 utilise C pour parser les méta données). Yum possède la capacité d'utiliser des plugins pour un prototypage plus aisé et le support de choses comme RHN.
  • Plus tard, yum a été utilisé derrière d'autres parties cruciales de Fedora, comme anaconda, devenant ainsi difficile à remplacer. Et comme la politique de Fedora Core est de ne pas conserver de parties redondantes, APT-RPM ne peut exister que dans les extras.

APT-RPM se trouve dans Fedora Extras et peut être utilisé côte à côte avec d'autres gestionnaires comme yum ou smart.