← Retour à la page principal « Obtenir Fedora ».

Robyn, spécialiste marketing communautaire

Robyn Bergeron est une mère nous venant de Flagstaff, dans l'Arizona, avec un bagage de chercheuse en marketing. Elle utilise Fedora pour ses besoins quotidiens ainsi que pour sa collaboration au sein de l'équipe marketing du Projet Fedora - qui implique de donner des conférences. Lisez la suite pour savoir de quelle manière elle procède !

Robyn Bergeron

D'où viens-tu ?

J'habite actuellement à Flagstaff, dans l'Arizona. Je passe la plupart de mon temps à Phoenix, à deux heures de mon logement. Les gens se demande souvent pourquoi je dois déneiger l'hiver alors que j'habite en Arizona. Peu réalisent que nous avons un des espaces remplis de sapins et de pistes de skis :-)

Quelle est ta profession ?

J'ai pris l'habitude de dire que je suis « ingénieur familiale domestique » ou « déesse de la maison ». En d'autres termes, je suis femme au foyer. Cela fait à peu près 7 ans ; avant cela, j'étais analystes de marché, analyste commercial en charge de stratégie marketing. Je suis également une ancienne administratrice système.

Quel est ton pseudo sur IRC ? D'où vient-il ?

rbergeron - pas vraiment passionnant :-)

Quand as-tu entendu parler de Fedora pour la première fois ?

Il y a très longtemps, au moment où j'ai commencé à participer. Je n'ai pas réellement participé jusqu'au jour où j'ai découvert le groupe marketing il y a de ça un peu plus d'un an sur la page join.fedoraproject.org. J'ai rejoint la liste de diffusion et j'étais très content de voir qu'il y avait des ressources et du contenu pour toute la connaissance que je m'étais construite il y a des années : le discours marketing, les trucs pour les administrateurs système et bien sûr le marketing et la stratégie.

Peux-tu nous dire l'une des manière dont tu utilises Fedora ?

Fedora comble beaucoup de besoins dans ma famille. Mon mari l'utilise pour son travail comme plateforme de développement, ma fille, qui a huit ans, adore utiliser GIMP pour dessiner. Elle fait également plein de photos avec Cheese depuis la webcam et utilise Firefox pour faire ses devoirs en ligne. Mon fils de six ans, aime également jouer en ligne et adore jouer à SuperTux, qui est une adaptation d'un jeu vidéo avec deux plombiers italiens que nous aimons tous... :-)

Me concernant, Fedora comble beaucoup de mes besoins quotidiens. J'utilise Firefox pour vérifier mes messages, l'éditeur de texte pour noter ce que je dois faire, empathy et pidgin pour contacter les gens de mon entourage, soit par texte soit par caméras interposées. Pour certaines de mes tâches au sein de l'équipe Marketing de Fedora, j'ai tout ce dont j'ai besoin : irssi pour discuter en ligne sur IRC, Firefox pour travailler sur le wiki sur les choses à préparer pour les sorties des différentes versions. J'utilise également beaucoup OpenOffice.org pour créer des présentations pour animer des conférences.

De quelle manière utilises-tu Fedora pour développer et donner tes présentations ?

J'utilise beaucoup OpenOffice.org - il fait tout ce dont j'ai besoin. De temps en temps j'utilise Inkscape pour faire des diagrammes à mettre dans mes présentations ou pour utiliser dans d'autres documents également. J'aime beaucoup ne faire les choses qu'une seule fois et la possibilité de réutiliser ces diagrammes dans les présentations d'OpenOffice.org est un avantage pour moi.

Où recupères-tu tes modèles de présentations ?

J'essaye de réutiliser au maximum. J'utilise les anciennes présentations Fedora mises à disposition par les autres personnes et qui semblent mis sous une licence libre. OpenOffice.org dispose également d'une grande communauté pour toutes leurs applications, dont Impress et j'utilise souvent leur site internet pour trouver de nouveaux modèles. Mais mon préféré en ce moment est celui créé par l'équipe artistique de Fedora.

Où récupères-tu les clipart ?

J'utilise le site Open Clip Art Library. Il est très facile d'y récupérer des images et de les mettre dans la galerie de clip art d'OpenOffice.org. De temps à autres j'utilise des images ou des photos dont la licence le permet. La possibilité de préciser la licence sur le moteur de recherche de Creative Commons est vraiment pratique.

As-tu d'autres astuces à partager pour donner des présentations captivantes à l'aide de Fedora ?

D'abord, j'adore donner des présentations sur Fedora en utilisant Fedora, afin que les gens voient comment elle est pratique. Ensuite, j'aime prendre le temps de me familiariser avec l'environnement où se déroulera la présentation, quel qu'il soit. Je veux être certaine que le projecteur soit équipé des câbles appropriés pour mon ordinateur. L'une des fonctionnalités très pratique d'OpenOffice.org est la possibilité d'avoir vos notes sur l'écran d'ordinateur et d'avoir les diapositives sur le projecteur. Ça permet d'être mieux organisé et aide à cadrer le discours par rapport à la chaque diapositive, sans avoir à regarder derrière vous. Ça permet aussi de toujours regarder la salle et le public.

Si j'ai des collègues qui ne veulent pas utiliser Fedora ou OpenOffce.org, peuvent-ils ouvrir mes fichiers de présentation ?

Absolument ! Généralement c'est la sauvegarde au format PDF qui fonctionne le mieux, surtout dans les cas où les gens n'ont pas de logiciel de présentation installé. Vous pouvez également enregistrer vos présentations au format .ppt si vous savez que votre destinataire utilise l'« autre » logiciel de présentation.

Peux-tu nous en dire plus sur une présentation que tu as récemment faite sur Fedora ?

Bien sûr ! J'ai récemment donné une présentation sur le marketing communautaire au Linux Fest en Ohio début septembre. J'ai abordé les différentes manières de faire du marketing en toute transparence au sein d'une communauté du logiciel libre qu'elle soit importante ou petite. La meilleure partie consistait à montrer comment une présentation peut facilement convaincre un public mais aussi d'expliquer qu'il est intéressant d'utiliser un modèle de présentation créé de manière communautaire, en l'occurrence, celui que j'utilisais.

Merci Robyn !

← Lire plus d'entretiens des utilisateurs de Fedora.