Archive:Fr FR/VuesDensemble

From FedoraProject

Jump to: navigation, search


Important.png
Old page
This page has been marked as "old", and likely contains content that is irrelevant or incorrect. If you can, please update this page. This page will be deleted if action is not taken.
Vues d'ensemble de Fedora
File:Fr FR VuesDensemble WikiGraphics/Fedora_Design.png
Table des matières

Contenu:


Contents

Liberté : Qu'est-ce que Fedora?

Un système d'exploitation, un ensemble de projets et une mentalité.

Qu'est-ce que Fedora ? Template:FrenchDict/Fedora


Le système d'exploitation s'appelle Fedora Core. Une à deux fois par an, une version est mise à la disposition du public. Le système est entièrement gratuit et le restera à jamais. C'est une combinaison robuste qui délivre les logiciels les pus récents du monde du logiciel libre.

Si vous souhaitez participer, consultez l'aide sur la page http://fedoraproject.org/wiki/fr_FR/AideRequise

Notre mentalité : faire ce qui est juste.

Liberté : Privilégier l'ogg, et non le mp3

Pourquoi Fedora ne peut pas lire les fichiers mp3 ?

Pourquoi mp3 est-il le standard ? Parce que c'est meilleur de tous?

Non. mp3 est le standard parce que ses créateurs ont facilité son adoption grâce à une licence simple. Ensuite, une fois celui-ci devenu le format de facto, ils ont modifié de façon agressive et restrictive leurs brevets.

Les codecs multimédia libres comme la famille de codecs ogg sont de meilleure qualité, et ils ne sont pas soumis à des brevets. C'est pourquoi nous supportons l'Ogg Vorbis (à perte) et FLAC (sans perte) pour l'audio général, Speex pour la voix, et l'Ogg Theora pour la vidéo.

Pour les gens qui persistent à utiliser le mp3, il n'est pas difficile de trouver des lecteurs lisant ce format. Mais nous préférons changer le monde au lieu de continuer à vivre avec ce format.

Liberté : Fedora Project Board - Le conseil d'administration

Le Fedora Project Board (ou conseil d'administration) est composé de membres de la communauté travaillant ou non pour Red Hat. Le conseil d'administration donne le cap que prendra Fedora, renforce les liens entre Red Hat et la communauté et encourage la communauté à créer des technologies nouvelles, innovantes et passionnantes. Par dessus tout, le conseil d'administration s'assure que Fedora reste libre et gratuit pour toujours et pour tous.

Références:

Excellence : Le choix

Fedora Core est bâti pour fournir du choix. Il inclut les dernières versions de paquets, dont les bureaux GNOME et KDE. Fedora Extras, un dépôt développé par des volontaires, fournit plus de mille paquets et est activé par défaut dans la distribution.

Excellence : La sécurité

Fedora est considéré comme étant un leader actif dans beaucoup d'initiatives de sécurité de pointe sur Linux. Les fonctions suivantes relatives à la sécurité sont développées par les ingénieurs Fedora. Le fruit de leur travail est disponible pour toutes les distributions souhaitant en profiter également.

  • Exec-Shield -- Exec-Shield essaie de rendre la mémoire des données non-exécutable et la mémoire des programmes non-inscriptible. Il attribue au hasard les adresses mémoires des programmes exécutés. Cela a pour effet de bloquer la plupart des débordement de tampon, les crackers du système ne pouvant plus prédire l'emplacement des exécutables en mémoire. Exec-Shield est conçu pour les systèmes de type x86.
  • Position Independent Executables (PIE) -- tout comme Exec-Shield qui déplace les donnes mémoriels au hasard, PIE permet au programme de générer un exécutable à une adresse mémoire aléatoire lors du démarrage. Les pirates ne peuvent plus prédire l'emplacement de l'application, le rendant quasiment impossible à exploiter.
  • ELF (Executable and Linkable Format) Renforcement des données -- Changement effectués pour protéger la structure même des fichiers.
  • SELinux -- SELinux est développé en partenariat avec le NSA (National Security Agency) et les développeurs de projets comme Gentoo et Debian. Security Enhanced Linux (Sécurité Améliorée de Linux) protège les utilisateurs et les processus en surveillant les actions du système, de l'ouverture du fichier à l'usage d'un socket. Les utilisateurs peuvent définir leur propres règles de sécurités avec SELinux en fonction de leur propre tolérance des risques. Par défaut, Fedora utilise des règles de sécurité ciblées qui protègent le service réseau, susceptible de subir une attaque. Si compromis, les dégâts que peuvent occasionner ces programmes sont très réduits, et ce même si le compte root est corrompu.

Par exemple, Apache est protégé de quatre façons. L'exécutable d'Apache, httpd, est protégé durant la compilation par PIE et Exec-Shield. Le fichier exécutable du système est protégé par le renforcement d'ELF. Enfin, les règles de SELinux sont actives, et si httpd est attaqué, seuls les fichiers de logging d'Apache et le contenu de répertoires spécifiques pourront être affectés. Les dossiers des utilisateurs ne seront pas affectés et aucune interaction avec le reste du système ne sera possible.

Références (en anglais):

Excellence : RPM + yum

Un logiciel de gestion simple et fiable

L'utilitaire yum ne requiert aucune configuration; vous pouvez ajouter ou enlever un logiciel de Core ou Extras une fois que l'installation est achevée. Vous pouvez également ajouter une nouvelle source de paquetages en copiant un fichier texte dans un répertoire ou en installation un RPM.

Par mesure de sécurité, les opérations relatives aux paquetages s'arrêtent si les dépendances ne sont pas résolues. Par défaut, yum exige que tous les paquetages passent le test de signature digital avant d'être installé dans le système.

Conçu par les administrateurs

L'utilitaire yum est développé par des administrateurs système pour être utilisé à grande échelle sur le réseau, facilitant ainsi l'administration des systèmes. Par exemple, vous pouvez gérer un logiciel sur une image de disque avec l'option installroot, et les versions récentes fournissent un shell interactif regroupant de nombreuses commandes très utiles.

Une plate forme de gestion de logiciel personnalisée

Vous pouvez créer vos propres "plug-ins" pour yum afin d'y ajouter de nouvelles fonctions. L'application même et ses "plug-ins" sont écris en langage Python, facilitant l'extension et l'intégration de yum avec d'autres logiciels. RPM supporte les scripts Perl et Python tout en fournissant une bibliothèque pour les applications en langage C.

Références:

Excellence : Anaconda

Anaconda est un installeur bien pensé, pourvu d'une interface graphique ou textuelle, et dont les choix par défaut assurent à l'utilisateur une installation simple et sans problème. L'interface fournit des options de personnalisation avancées pour contrôler finement la sélection des paquetages, pour paramétrer simplement des unités de stockage complexes avec LVM et des disques en RAID et pour rattacher le système aux outils de gestion réseau comme LDAP et Kerberos.

Une installation flexible

Anaconda permet une installation à partir d'une image de disque, d'un disque dur portable, et des fichiers partagés en réseau. N'importe quel serveur FTP, HTTP ou NFS peut être une source d'installation. Vous pouvez démarrer Anaconda à partir d'une clé usb ou d'un service de démarrage réseau TFTP et réaliser une installation sans CD ni lecteur de CD, l'idéal pour les ordinateurs portables et les terminaux réseau.

Un déploiement automatisé

L'installation de Fedora peut être partiellement ou entièrement automatisé à l'aide des fichiers kickstart. Fedora inclut un utilitaire de création et de modification de fichier kickstart. En tant que simples fichiers textes, ces fichiers kickstart peuvent être créés ou modifiés par n'importe quel éditeur de texte. L'utilitaire system-config-netboot permet aux administrateurs de configurer un service de démarrage en réseau qui combine les fichiers kickstart et le fichiers serveur afin de fournir une installation entièrement automatisée en réseau.

Références:

Excellence : Systemtap et Frysk

SystemTap et frysk, subventionnés par Red Hat et développés en partenariat avec d'autres sociétés telles IBM et Intel, fournissent un cadriciel compréhensible pour référencer, analyser et améliorer les performances du système. Avec SystemTap, les développeurs et les administrateurs de systèmes peuvent examiner en profondeur un kernel en cours d'exécution. Avec frysk, les développeurs et les administrateurs de systèmes peuvent directement manipuler des fichiers exécutables.


Références en anglais:


Excellence : la plateforme Java libre

Java est certainement l'un des langages de programmation le plus populaire au monde. Fedora fournit une plateforme de logiciel libre complète pour le développement et l'exécution des applications Java. La combinaison de GCJ et de la bibliothèque GNU Classpath fournit la plupart des fonctionnalités de Java 1.4.2 sans logiciels propriétaires. La plateforme Free Java est activement développée afin de compléter les fonctionnalités manquantes et finaliser un plugin pour un navigateur Web.

Les logiciels Java fournis sont l'environnement de développement Eclipse, le serveur d'applications Tomcat, le cadriciel d'application Struts Web et les bibliothèques communes Jakarta. Fedora Core inclut aussi les bindings Java-GNOME qui permettent aux développeurs de Java d'écrire des applications pour le bureau GNOME et GTK+ en Java. Les paquetages de Fedora Java suivent les standards JPackages qui permettent aux applications fournies de travailler en relation avec d'autres paquetages de Java, fournis par jpackages.org.

Références en anglais:


Excellence : Fedora Directory Server (Serveur de repertoire Fedora)

Fedora Directory Server est un serveur scalaire libre désigné à gérer d'importants répertoires d'utilisateurs et de ressources. Basé sur un protocole de serveur libre appelé Lightweight Directory Access Protocol (LDAP), il a été racheté à Netscape puis libéré par Red Hat. Il forme aussi la base de serveurs de répertoires Redhat capables de répondre aux besoins de n'importe quelle entreprise.

Références:


Excellence : GFS

GFS est un système de fichier compatible POSIX. Initialement développé par Sistina, GFS est racheté puis libéré par Red Hat. Il est ensuite intégré et rendu disponible dans Fedora.

Références:


Excellence : Xen

Obtenez le meilleur de votre système.

Xen est un cadriciel de virtualisation haute-performance et sécurisé sous licence libre. La virtualisation permet d'exécuter plusieurs machines virtuelles dans un système d'exploitation hôte tel que Fedora. En utilisant un seul ordinateur, il est possible de simuler plusieurs ordinateurs individuels et même d'exécuter différents systèmes d'exploitation dans chaque machine virtuelle. La virtualisation est déjà présente grâce à des produits tels que VMWare et VirtualPC. Cependant, elle a toujours été très gourmande en ressources, ce qui pénalise les performances du système d'exploitation de la machine virtuelle. Xen utilise une approche différente étant un véritable hyperviseur et une plateforme amenant la virtualisation à un niveau de performance et de sécurité inégalé.

  • En utilisant les noyaux modifiés, Xen vous fait profiter de certaines fonctions de la virtualisation sans pénaliser les performances. Vous pouvez exécuter le système d'exploitation presque nativement avec Xen.
  • La sécurité de votre environnement peut être améliorée en exécutant différents services de façon complètement isolée sans avoir recourt à l'achat de matériel supplémentaire et onéreux. Si votre serveur est utilisé comme serveur web et serveur de courriels, vous pouvez maintenant isoler ces deux services et les exécuter comme des machines séparées.
  • En utilisant Xen, vous pouvez exécuter un environnement de plusieurs systèmes d'exploitation sur une seule machine. Par exemple, Fedora peut être exécuté conjointement et simultanément à d'autres Fedora ou d'autres systèmes d'exploitation tels que NetBSD. Ces exemples ne sont qu'un petit aperçu du véritable potentiel de Xen.

Références (en anglais):

Comment aider : Triage

Rejoignez le projet Fedora Triage.

Fedora avance très rapidement et est utilisé par de nombreux utilisateurs. En conséquences, nous partageons les bogues.

Les gens ne sont pas souvent attentifs à la façon de soumettre des bogues. Plusieurs bogues sont mal expliqués, non réalisables, dupliqués ou ne sont tout simplement pas des bogues. Cela nécessite que les développeur y consacrent du temps, afin de vérifier la validités des bogues rapportés.

Les trieurs Fedora fournissent un service très précieux. En s'assurant que tous les bogues sont de vrais bogues, ils épargnent aux développeurs d'y consacrer un temps interminable et permettent ainsi de ne pas ralentir le rythme de développement rapide de Fedora.

Rejoignez le projet Fedora Triage sur http://fedoraproject.org/wiki/BugZappers.

Comment aider : Documentation

Rejoignez le projet Fedora Documentation.

Le but du projet Documentation est de créer une documentation accessible pour les développeurs et utilisateurs de Fedora. Des guides détaillés sont disponibles pour la couvertures des sujets majeurs comme l'installation.

Rejoignez le projet Fedora Documentation sur http://fedoraproject.org/wiki/fr_FR/DocsProject/


Comment aider : Extras

Rejoignez le projet Fedora Extras.

Il existe un grand nombre de logiciels libres développés quotidiennement. Le but de Fedora Extras est de les rendre disponibles aux utilisateurs de Fedora en un clic de souris.

Cependant, cela demande beaucoup de travail d'empaqueter et de maintenir un logiciel. Si un logiciel intéressant n'est pas disponible au format RPM, quelqu'un doit l'empaqueter. Ce quelqu'un pourrait être vous, n'est-ce pas?

Apprenez à créer un bon paquetage de logiciel et partagez vos applications avec de centaines de milliers d'utilisateurs de Fedora à travers le monde.

Rejoignez le projet Fedora Extras sur http://fedoraproject.org/wiki/fr_FR/Extras


Comment aider : Traduction

Rejoignez l'équipe de traduction de Fedora

Fedora à besoin d'être accessible pour les utilisateurs du monde entier. Est-ce que Fedora parle votre langage? Non? Il devrait! Vous pouvez contribuer en rejoignant l'équipe de traduction de Fedora sur http://fedoraproject.org/wiki/fr_FR/ProjetDocs/Traduction


Comment aider : Ambassadeurs

Devenir un Ambassadeur de Fedora

Faites ce que nous faisons ici. Rependez les bonnes nouvelles sur Fedora. Rependez l'action. Encouragez les participations et la communauté.

N'oubliez pas de récolter les réactions et écoutez les utilisateurs. Donnez une bonne critique ou écoutez les autres bonnes critiques. Dites-nous ce qui marche ou pas. Aidez-nous à améliorer le projet pour amener plus d'utilisateurs à utiliser Fedora

Aidez Fedora à faire ce qui est juste : http://fedoraproject.org/wiki/fr_FR/Ambassadeurs

Comment aider : Live CD

Rejoignez le projet Fedora Live CD

Vous voulez démontrer la puissance, la technologie et l'utilité de Fedora?

Vous voulez essayer Fedora ?

Vous avez l'âme d'un bidouilleur et de testeur?

Créez votre propre Live CD de Fedora en visitant http://fedoraproject.org/wiki/fr_FR/LiveCD

Pourquoi dois-je aider?

Votre nom sous les projecteurs, un CV en ligne et peut-etre un voyage au FUDCon.

Tout d'abord, contribuez à Fedora et obtenez votre nom dans la distribution.

Ensuite, si vous êtes un contributeur de Fedora, vous n'avez pas besoin d'un curriculum luxueux; vous pouvez indiquer aux employeurs potentiels de "Googler" votre nom.

De plus, les contributeurs haut-niveaux de Fedora voyagent pour assister aux Fedora Users and Developers Conference (FUDCon) dans les lieux proches de chez eux. Vous aurez des opportunités de rencontrer certains géants du mouvement "open-source" en personne.

Enfin, vous vous amuserez avec pleins de choses. Passez du temps sur des choses pour vous faire plaisir. Les utilisateurs prendront du plaisir à les utiliser. De quoi de plus avez-vous besoin? Joignez-vous à nous.