User:Renault/Promotion/Fedora 15

From FedoraProject

Jump to: navigation, search

En ce mardi 24 mai 2011, comme tous les six mois, la célèbre distribution GNU/Linux libre et gratuite Fedora nous propose une nouvelle version après plusieurs semaines de développement. Cette 15e version répond au nom de Lovelock, en l'honneur du scientifique britannique James Ephraim Lovelock.

Fedora est une distribution communautaire dévellopée par le Projet Fedora et sponsorisée par Red Hat, qui lui fournit des développeurs ainsi que des moyens financiers et logistiques. Fedora se présente comme une sorte de vitrine technologique pour le monde du logiciel libre, c'est pourquoi elle inclut davantage de nouveautés par rapport à d'autres distributions, ce qui peut en faire une distribution instable à certains égards.

Fedora garde toutefois un rôle central dans le développement de ces nouveautés via le développement en amont. En effet, les développeurs de la distribution contribuent également directement au code d'un certain nombre de logiciels libres contenus dans la distribution dont le noyau Linux, GNOME, NetworkManager, PackageKit, PulseAudio, X.org, la célèbre suite de compilateurs GCC, etc. Cliquez ici pour voir l'ensemble des contributions de Red Hat.

Par ailleurs, les distributions RHEL et CentOS (plus indirectement), plus professionnelles et plus stables, sont développées à partir d'une version de Fedora et mises à jour environ tous les 18 à 24 mois. Notons que CentOS est un clone gratuit de RHEL, cette dernière étant certes libre mais payante, offrant ainsi un support technique et une garantie.


Contents

Liste des nouveautés

Environnement de travail

LibreOffice remplace OpenOffice.org. Sun rachetée par Oracle a conduit à la scission de la communauté du libre avec Oracle. Ainsi, pour pérenniser le logiciel en le gardant libre et communautaire, la fondation LibreOffice a été fondée et continue le développement de la célèbre suite bureautique libre. LibreOffice inclut ainsi de nombreuses corrections rejetées par Sun qui étaient dans le projet go-Office de Novell. Entre autres il y a aussi une amélioration notable des performances avec un grand nettoyage du code. Pour plus d'informations à son sujet dans cette dépêche.

Fedora 15 accueille la refonte de l'environnement GNOME 3. Cette nouvelle version apporte son lot de nouveautés, comme par exemple la nouvelle organisation du tableau de bord en haut du bureau qui a un style plus épuré, l'exploitation de l'accélération graphique, une meilleure accessibilité et une interface plus moderne. Cette version se centre sur le concept d'activité et une meilleur intégration des notifications des évènements pour être le plus efficace possible. Vous pouvez retrouver toutes les nouveautés de cette version dans cette dépêche.

Évidemment KDE n'est pas en reste avec la version 4.6 : des gains de performance et de comptabilité sont au rendez-vous. La collection de programme de l’environnement de bureau est en constante évolution : les applications ont intégré l'export vers les réseaux sociaux, Marble - le globe virtuel KDE - permet maintenant de trouver son chemin. Un support amélioré de la gestion de l’énergie et du Bluetooth ainsi qu’un meilleur rendu du gestionnaire de fenêtres KWin. Remplacement de Xine par Gstreamer en tant que moteur multimédia par défaut pour Phonon. Pour finir, l'intégration des applications non-KDE est elle aussi améliorée grâce au nouveau thème Oxygen GTK.

--2 XFCE 4.8 fait également son apparition avec la réécriture du tableau de bord permettant la transparence et le double écran, le portage de Thunar vers GIO pour le partage réseaux, l'indépendance de HAL pour l'abstraction matériel au profit de ConsoleKit, udisk, upower qui sont plus modernes et efficaces que HAL.

L'environnement pour l'ordinateur XO, Sugar, débarque en version 0.92. Destinée aux enfants des pays en voie de développement, cette interface propose surtout un grand nombre de corrections de bogues et de meilleures performances. Cette version propose également le support de la 3G.

Ice-Tea 1.0 pour le Web est maintenant disponible. Le plugin qui est une adaptation libre de la machine virtuelle de Java propose pour le Web un nouveau rendu des applications et des applets avec de grosses améliorations notamment en terme de corrections de bogues.

Cette version apporte une meilleure gestion de l'énergie grâce à l'utilitaire PowerTOP 2.0. Cet utilitaire permet de détecter les logiciel qui consomment plus que nécessaires au repos et permet des réglages automatiques de la consommation en fonction des performances souhaités afin d'économiser la consommation d'électricité, notamment pour les batteries des portables. Cliquez ici pour plus d'informations.

Le support de Spice pour virt-manager est maintenant opérationnel. virt-manager, le logiciel de gestion graphique des machines virtuelles, utilise QEMU notamment pour créer des machines virtuelles et les lancer et peut exploiter VNC pour l'usage par le réseau. Spice qui se veut une alternative à VNC pour la gestion à distance des ordinateurs est maintenant exploitable par virt-manager. En somme il sera plus aisé d'administrer des machines virtuelles à distance avec Spice et profitant de ses avantages.

Gestion du matériel

Cette version introduit ainsi les Transparent Huge Pages, autorisant, comme leur nom l’indique, l’utilisation de pages mémoire de plus grande taille (jusqu’à 4 Mio contre 4 Kio auparavant) et dont devraient tirer avantage, en termes de performance, les applications particulièrement gourmandes en mémoire telles que les serveurs de bases de données.

La couche VFS — la couche d’abstraction du système de fichiers — a également subi des modifications en profondeur puisque sa fonction de résolution de chemin (celle associant un chemin à un inode) a été optimisée pour cette version, améliorant par conséquent sensiblement tous les accès fichiers.

Enfin, les utilisateurs de pilotes graphiques libres se réjouiront de cette nouvelle mouture du noyau puisque le pilote nouveau prend désormais en charge les cartes NVidia GeForce 400/500 (même en 3D), le pilote radeon gère enfin les circuits graphiques des puces AMD Fusion ainsi que les cartes Radeon de la série HD 6000, et le pilote Intel apporte un meilleure gestion de l’énergie.

Support des partitions 4 Kio par secteur pour le démarrage des machines UEFI compatibles.

Fedora 15 change la manière de nommer les périphériques réseaux. Traditionnellement ils sont nommés ethX mais cela n'a aucune correspondance physique. Les ports Ethernet se nommeront maintenant em<numéro de port> et pci<numéro de slot slot>p<numéro de port> pour les cartes PCI. Ainsi les périphériques auront une correspondance physique et cela affectera notamment quelques ordinateurs de la gamme de Dell et HP. Cliquer aussi pour plus d'informations sur le sujet.

Développement

OCaml 3.12 est une version majeure du langage arrivant avec le langage de macros camlp4, apportant diverses bibliothèques et ainsi que CDuce pour le traitement XML.

La suite de compilateurs GCC passe ainsi en version 4.6 : incluant le support du langage de programmation Go de Google, cette version améliore également pour le compilateur g++ le support de la norme C++0x. Toujours pour C++ d’ailleurs, la dernière version de la bibliothèque Boost, la version 1.46, avec pas mal de corrections de bogues et d'ajouts notamment dans la catégorie mathématiques et des statistiques est également disponible dans Fedora 15. Cette dernière propose enfin une pré-version de la prochaine version 7.3 du débogueur GDB.

Les développeurs Web n’ont pas été oubliés puisque le framework Ruby On Rails est disponible dans sa dernière version 3.0.3. Signalons par ailleurs l’arrivée dans les dépôts de Fedora 15 de Tryton, un nouvel ERP écrit en Python, Python justement qui, dans sa branche 3, est disponible en version 3.2

Utilitaires de l'administrateur système

Le gestionnaire de paquet RPM qu'emploie YUM pour gérer les paquets arrive en version 4.9. Cette version apporte de grandes améliorations de vitesse pour l'installation ou suppression d'un paquet. De même que de nombreux bogues gênants ont été corrigés. Le code a été aussi en partie nettoyé.

Fedora 15 marque le remplacement de Upstart de Canonical par systemd. Ce logiciel s'occupe de la partie du lancement de la machine, à la place de l'ancien init. Son avantage réside dans la rétro-compatibilité avec les scripts init LSB et SysV tout en offrant une parallélisation importante en se reposant sur les systèmes D-Bus. En somme on observe un gain important de temps pour le lancement et l'éteinte de la machine et une plus grande souplesse dans le lancement des processus.

Les LiveCD auront des images compressés par l'algorithme LZMA. Cet algorithme de compression très efficace permettra de mettre plus de logiciels par défaut sur les LiveCD et DVD sans prendre plus de places. En effet, depuis plusieurs années de par l'augmentation de la taille des logiciels, de plus en plus de logiciels étaient supprimés afin de faire de la place aux composants essentiels au système.

Création du dossier /run qui est destiné à recevoir des fichiers de configurations normalisés utilisés notamment au démarrage de la machine. Cette uniformisation avec d'autres distributions facilitera le travail des logiciels tel Systemd qui actuellement s'adaptent suivant la localisation des fichiers selon chaque distribution…

/var/run et /var/lock sont des dossiers dorénavant temporaires. Ces dossiers sont très utilisés par la machine mais de manière temporaire et surtout lors du démarrage et de l'éteinte de la machine. Ceci permet donc d'accéder à ces données plus rapidement et de moins utiliser l'espace disque pour des données volatiles qui peuvent être perdues à chaque démarrage. Une amélioration du temps de démarrage est possible également.


Sécurité

Le meilleur support d'eCryptfs permet désormais à chaque utilisateur de disposer très facilement d'une partition chiffrée.

De plus, le pare-feu sera géré de manière dynamique, ce qui signifie qu'il ne sera plus nécessaire ne le redémarrer pour que les changements soient pris en compte. Il sera possible également d'utiliser l'interface D-Bus pour procéder à ces changements.

L'utilitaire setroubleshoot pour diagnostiquer les problèmes de SELinux a bénéficié d'un ravalement de façade. L'objectif est évidemment de rendre son utilisation plus facile pour les administrateurs systèmes. On peut voir l'ensemble de la nouvelle interface à l'aide de ce document au format ODT.

Les problèmes de sécurité qui étaient liés à l’accès aux serveurs DNS seront résolus par l'utilisation du protocole DNSSEC dans cette nouvelle version.

Muffin 3

Muffin 3 au clair de lune ! Muffin, le magazine des utilisateurs francophones de Fedora indubitablement novateur qui sort de l'ombre au même moment que Fedora Lovelock. Ceci n'est pas une coïncidence, au vu des nouveautés de Fedora 15, votre pâtisserie préférée se devait d'être au rendez-vous. Ce nouveau numéro a le même objectif que les précédents, être capables de fournir à nos lecteurs un magazine respectant la philosophie qui nous a attiré en intégrant le monde du libre, de GNU/Linux et de Fedora en particulier tout en se rénovant sans cesse tant en terme de contenu que de présentation. Bienvenue dans l'expérience Muffin !

Résumé du magazine

Dans ce numéro nous vous proposons plusieurs dossiers :

Les nouveautés de Fedora 15

GNOME 3 , KDE 4.6, pare-feu dynamique, SystemD, les nouveauté du dernier noyau GNU/Linux. Ce sera l'occasion de revenir sur ce qui fait cette nouvelle mouture de Fedora Lovelock la distribution la plus avancée en terme de technologie libre.

Un tour d'horizon de GNOME 3

La nouvelle version de GNOME apporte beaucoup de changements. Que ça soit purement esthétique ou dans votre façon même d’appréhender cette nouvelle ergonomie après presque 10 ans d'utilisation. À l'aube de ce changement majeur, il est intéressant de se plonger dans ce nouvel environnement graphique. De nouvelles notions et outils font leurs apparitions, ainsi GNOME Shell devient l'élément incontournable. Gestion des fenêtres, de la 3D, des barres de taches et j'en passe, accrochez-vous et préparez-vous à vivre l'utilisation de votre ordinateur assurément différemment.

Introduction au langage D

Premier article du dossier sur ce nouveau langage, nous vous proposons la présentation des bases de la programmation en D. Le langage D est relativement nouveau mais rempli de promesses qui méritent que l'on s'y attarde plus longuement.

Allons plus loin avec YUM

Vous connaissez surement tous YUM, l'un des logiciels de gestion de paquets RPM. Avec cet article, qui est la suite logique parue dans le premier numéro de Muffin, nous vous invitons à explorer un peu plus ses possibilités et son utilisation. Car un bon outil ne l'est que si on sait l'utiliser, voici de quoi consolider les bases.

Un Centre multimédia sous Fedora avec XBMC

XBMC est un lecteur multimédia libre. Initialement conçu pour le monde de la console de Microsoft par une communauté motivée et pleine de bonnes idées, le projet a très rapidement été porté dans le monde Linux. Cet article vous présente comment, grâce à cet outil, vous pouvez disposer rapidement d'une bibliothèque multimédia extrêmement complète.

Rubriques

Vous retrouvez aussi dans ce numéro 3 de Muffin les rubriques habituelles :

  • une sélection de paquets choisis tels que Gourmet (logiciel pour la gestion de recette de cuisine), Déjà-Dup (Un outil de sauvegarde) et pleins d'autres ;
  • des astuces qui nous rendent la vie sous Fedora plus simple ;
  • les événements et actualités autour de Fedora ;

La communauté de Fedora vous recommande la lecture de l'ouvrage à partir de ce lien.

Mises à jour classiques des logiciels

Voici la liste des mises à jour majeures des logiciels les plus courants. Vous pouvez accéder à l'ensemble de leurs améliorations via leurs notes de version.


Sources et liens externes