Fr FR/Marketing/Fedora 13 annonce

From FedoraProject

Jump to: navigation, search

Fedora est un système d'exploitation libre et pionnier qui apporte des fonctionnalités innovantes à de nombreux utilisateurs, avec un rythme de sortie d'environ six mois. Nous vous annonçons la dernière et la meilleure version de Fedora qui soit : Fedora 13 ! Rejoignez-nous et partagez les joies des logiciels libres et de la communauté avec vos amis et proches. Fedora 13 amène de nouvelles fonctionnalités majeures avec une attention spéciale porté sur le bureau, les netbooks, la virtualisation et l'administration système.

Contents

Les nouveautés de Fedora 13

De nombreuses fonctionnalités destinés aux utilisateurs :

  • Installeur simplifié. L'interface utilisateur d'Anacond, l'installeur Fedora a été modifié pour prendre en charge le partitionnement de façon plus simple, avec des indications utiles à divers endroits. Merci à Chris Lumens et le groupe Anaconda, et à Máirín Duffy leader de l'équipe graphique de Fedora pour avoir passé en revue l'interface utilisateur.
  • Installation automatique des pilotes d'impression. L'installation des pilotes d'impression est automatisée à l'aide de RPM et PackageKit, lorsque vous branchez votre imprimante, Fedora vous proposera d'installer les pilotes si nécessaire. Merci à Tim Waugh et Richard Hughes.
  • Nouvelles applications et améliorations du Bureau. Afin de vous offrir une meilleure expérience utilisateur, l'installation par défaut comprend désormais le gestionnaire de photo Shotwell, le logiciel de sauvegarde Deja-dup, Pino un client Identi.ca/Twitter, et l'utilitaire de scan Simple Scan. Palimpsest, l'utilitaire graphique pour gérer les périphériques de stockage prend en charge désormais LVM et les disques RAID.
  • NetworkManager offre un meilleur support des réseaux mobiles, du Bluetooth et des utilitaires en ligne de commande. Quelque soit votre utilisation du réseau, NetworkManager répond à tous vos besoins: modem, mobile, WiFi ou même Bluetooth. Désormais, NetworkManager affiche la force du signal sur les réseaux mobiles. Le support des réseaux DUN (Bluetooth) a été ajouté. Et les fanatiques de la ligne de commande peuvent désormais piloter NetworkManager depuis un terminal en plus des utilitaires graphiques également améliorés. La gestion des accès réseaux n'a jamais été aussi simple, que vous soyez chez vous, au travail, dans un café ou même utilisant un hot-spot WiFi urbain. Merci à Dan Williams de Red Hat pour maintenir ce logiciel en amont et au sein de Fedora.
  • Gestion des couleurs. Souhaitez-vous que vos impressions gardent le même rendu qu'à l'écran - ou bien que la sortie de votre scanner soit fidèle au document que vous venez de scanner ? Le gestionnaire de couleurs vous permet de configurer plus finement les couleurs de vos écrans, imprimantes et scanners à travers l'utilitaire gnome-color-manager. Merci à Richard Hughes de Red Hat pour avoir développé ce logiciel en amont puis de l'avoir intégré à Fedora.
  • Meilleure prise en charge des iPod. Les derniers modèles d'iPod, d'iPod Touch et d'iPhone sont désormais reconnus par les gestionnaires de photos et de musique tels quels que Rhythmbox. Les appareils sont reconnus automatiquement à l'aide de la bibliothèque logicielle libimobiledevice, vous permettant d'accéder à vos contenus plus facilement.
  • Meilleure prise en charge du streaming dans Totem. Le lecteur de vidéos Totem et le greffon pour les navigateurs web ont une meilleure prise en charge du streaming tels que les vidéos HD et les Podcasts, grâce à la nouvelle prise en charge du tampon disque dans GStreamer.
  • Améliorations apportés à KDE. KDE dans Fedora continue de fournir une intégration poussée aux dernières technologies au sein de Fedora. Pour cette version, nous avons amélioré l'intégration avec PulseAudio via Phonon et l'interface de contrôle de volume KMix, qui désormais permet de contrôler le volume par application et de déplacer les sons d'une application entre les différents périphériques, ainsi qu'avec les dernières versions du framework d'autorisation PolicyKit. Nous avons aussi intégré les dernières versions majeures basés sur la plateforme de développement KDE4 de la suite bureautique KOffic, de l'application de gravure CD/DVD/Blu-ray K3b et pour les développeurs l'IDE KDevelop 4 offrant une meilleure intégration avec le bureau Plasma de KDE4 et ne requièrant plus les bibliothèques de compatibilité KDE 3. Merci à la communauté en constante croissance des contributeurs KDE dans Fedora.
  • Support de la 3D pour les cartes graphiques ATI. Fedora 12 apportait un support expérimental de la 3D pour le pilote libre Radeon. Désormais, ce support est considéré comme étant mature grâce aux travaux de Dave Airlie, développeur Fedora.
  • Support expérimental de la 3D pour les cartes graphiques nVidia. Fedora 13 nous rapproche d'un support complet de la 3D à l'aide des pilotes libres. Fedora 12 amenait le support de la 3D pour un bon nombre de cartes ATI, cette fois, c'est le tour des cartes nVidia. Pour pouvoir tester les avancées dans le domaine des pilotes graphiques, vous pouvez installer le paquet mesa-dri-drivers-experimental. Merci à Ben Skeggs de Red Hat pour son travail en amont et au sein de Fedora.
  • Support DisplayPort amélioré. Fedora 12 apportait le support des connecteurs d'écrans DisplayPort pour les chipsets graphiques Intel. Désormais, les chipsets nVidia et ATI sont également supportés. Merci au groupe Xorg de Red Hat
  • Nouvel utilitaire de gestion d'utilisateurs expérimental. L'utilitaire de gestion d'utilisateurs est doté d'une nouvelle interface, et les paquets accountsdialog et accountsservice sont disponibles afin de faciliter la configuration des informations personnelles, choisir une image de profil, générer un mot de passe robuste et configurer votre connexion. Merci à Matthias Clasen du groupe Desktop au sein de Red Hat et aux autres contributeurs.

Les développeurs voient à leur tour arriver bon nombre d'améliorations :

  • Sondes statiques SystemTap. SystemTap offre des fonctionnalités étendues pour monitorer les machines virtuelles tel que Java, Python, Tcl et également les applications utilisateurs dont PostgreSQL. À l'avenir, Fedora compte ajouter le support pour un nombre plus large d'applications utilisateurs, apportant la puissance du monitoring à un plus grand nombre de développeurs. Merci à Mark Wielaard de Red Hat.
  • Débogage Python facilité. Nous avons ajouté des fonctionnalités permettant aux développeurs travaillant avec des bibliothèques mixtes (C/C++, Python) d'avoir des informations de débogage plus complètes, faisant de Fedora une plateforme de choix pour le développement rapide d'applications robustes. Merci à David Malcolm de Red Hat.
  • Python 3. Un environnement Python 3 installable en parallèle aidera les développeurs à écrire du code portable entre Python 2.6 et Python 3 afin d'assurer l'avenir de leurs applications. Merci à David Malcolm de Red Hat.
  • NetBeans et prise en charge de Java EE 6. NetBeans 6.8 est le premier IDE offrant un support complet des spécifications Java EE 6. Merci à Victor G. Vasilyev de Sun/Oracle pour la prise en charge et la maintenance de Netbeans en collaboration avec Fedora.
  • IntelliJ IDEA édition communautaire, IDE Java. Avec Eclipse et NetBeans déjà fournis par Fedora, IDEA, l'un des environnement de développement Java les plus populaires, est désormais disponible dans cette nouvelle version. Il arrive avec une interface graphique intuitive, une intégration avec Ant et Maven, la prise en charge de différents languages de programmation, de systèmes de gestion de versions et de tests d'intégration continue ainsi que la compatibilité avec les projets Eclipse. Merci à Lubomir Rintel et Michal Ingeli, contributeurs Fedora pour avoir empaqueté et intégré cette fonctionnalité.

Et les administrateurs systèmes n'ont pas été oubliés :

  • boot.fedoraproject.org (BFO). BFO permet aux utilisateurs de télécharger une seule et unique image (pouvant tenir sur une disquette) et installer les versions courante et à venir de Fedora sans devoir télécharger à nouveau des images supplémentaires. Merci à Mike McGrath, leader du groupe infrastructure de Fedora.
  • System Security Services Daemon (SSSD). SSSD apporte des fonctionnalités étendues pour la gestion des connexions dans les domaines, ainsi que le cache pour les connexions hors-lignes. Quelle utilité pour l'administrateur système ? Par exemple, permettre aux utilisateurs de portables de pouvoir se connecter en dehors du réseau d'entreprise. L'utilitaire d'authentification de Fedora a été mis à jour pour supporter SSSD. De plus, des améliorations pour rendre celui-ci plus utile et agréable sont prévues. Merci à Stephen Gallagher de Red Hat.
  • Pionnier dans le support de NFS. Fedora supporte la version 4 du protocole NFS pour de meilleures performances, et avec le support de l'IPv6 en parallèle des dernières modifications du noyau. Merci à Steve Dickson de Red Hat.
  • Zarafa Open Source edition Groupware - Une alternative à Microsoft Exchange. Zarafa Open Source edition est une suite de gestion de travail collaboratif 100 % libre pouvant remplacer Exange pour le webmail, calendrier et tâches. Les fonctionnalités fournies sont : support des protocoles IMAP/Pop, iCal/CalDAV, le support natif des mobiles, l'intégration aux serveurs mails linux existants et un jeu complet d'API et un visuel agréable utilisant les dernières technologies Ajax. Merci à Robert Scheck, contributeur Fedora pour avoir empaqueté et intégré cette fonctionnalité.
  • Intégration des clichés Btrfs. Le système de fichiers Btrfs est capable de créer des clichés légers pouvant être montés (et utilisés comme partition de démarrage). Les clichés utilisent la technique de la copie-sur-écriture, minimisant la duplication des fichiers inchangés. Cela permet aux développeurs d'expérimenter tranquillement les nouvelles fonctionnalités sans craindre de casser leur installation, les clichés automatiques leur permettant de revenir facilement à un état précédent fonctionnel. Fedora 13 inclut le greffon yum-plugin-fs-snapshot qui génère un cliché du système de fichiers à chaque mise à jour ou installation facilitant la récupération du système après un problème. Btrfs est encore un système de fichiers expérimental et requiert l'option « btrfs » à l'installation afin d'activer son support. À l'avenir, nous prévoyons d'intégrer plus profondément les clichés dans le bureau tout en continuant le travail de stabilisation du système de fichiers. Prenez note que cette option n'est disponible que sur les images d'installation. Merci à Josef Bacik, développeur du système de fichiers Btrfs filesystem auprès de Red Hat, pour le travail sur Btrfs et à Chris Ball du groupe OLPC team pour avoir développé le plugin yum intégrant les fonctionnalités de clichés.
  • Amélioration des technologies de virtualisation. Fedora poursuit sa politique pionnière en matière de virtualisation, introduite pour la première fois au sein de Fedora Core 4 en 2005. Fedora continue à être un contributeur majeur dans les technologies clés telles que KVM, libvirt et virt-manager. Dans cette version, nous avons amélioré KVM entre autres la prise en charge des adresses PCI stables et la technologie d'interface réseau partagée Virt. Les adresses PCI stables permettent de conserver l'espace des adresses PCI du système hôte au sein des systèmes invités. La technologie d'interface réseau partagée Virt permet d'utiliser les mêmes cartes réseaux (NICs) que le système d'exploitation hôte. Par dessus le marché, les performances de la virtualisation ont considérablement augmenté grâce à l'accélération réseau KVM VHostNet et Virt2apic améliorant les performances des invités. Virtio-Serial est encore une amélioration majeure qui donne accès à différents ports aux invités sous la forme de périphériques caractères pour des entrées/sorties simples entre l'hôte et l'invité. Merci au groupe de virtualisation de Red Hat pour leurs contributions continues en ce domaine...
  • Système de certification DogTag. C'est un serveur d'autorité de certification (CA) libre supportant l'ensemble de la chaîne de gestion des certificats (archivage des clés, gestion des OCSP et smartcard). Issue de l'acquisition par Red Hat, ce serveur de certification est désormais libre et inclus dans Fedora. Merci au groupe PKI de Red Hat.

Et ce n'est qu'un aperçu des nouveautés de Fedora 13. Une liste plus complète et détaillée des fonctionnalités de Fedora 13 est disponible sur cette page :

http://fedoraproject.org/wiki/Releases/13/FeatureList

N'attendez plus, Fedora 13 vous attend sur :

http://get.fedoraproject.org/

Les notes de versions et les guides de Fedora 13 traduits dans plusieurs langues sont disponibles sur :

http://docs.fedoraproject.org

Les bogues connus de Fedora 13 sont recensés sur :

https://fedoraproject.org/wiki/Common_F13_bugs

Prise en charge de l'architecture Power PC

Avec le passage à l'architecture Intel par Apple et l'arrêt de la prise en charge de Linux par la PlayStation de Sony, l'utilisation de Fedora PowerPC (PPC) a considérablement diminué. À partir de Fedora 13, l'architecture PPC devient une architecture secondaire et n'est plus officiellement prise en charge par Fedora. Si vous souhaitez participer à l'effort PPC ou à un groupe de support pour les architectures secondaires, visitez la page suivante : https://fedoraproject.org/wiki/Architectures

Comment contribuer ?

Pour plus d'informations comprenant les bogues connus, des conseils pour rapporter un bogue, ainsi que le calendrier officiel de sortie, veuillez vous référer aux notes de versions :

http://docs.fedoraproject.org

Au delà des rapports de bogues, il existe de nombreuses façons de contribuer. Vous pouvez aider à traduire les logiciels et les contenus, tester les mises à jours, écrire de la documentation, rejoindre les graphistes du projet, participer aux événements promotionnels, empaqueter des logiciels libres pour les millions d'utilisateurs de Fedora à travers le monde. Visiter dès maintenant http://join.fedoraproject.org !

Fedora 14

En même temps que nous continuons de maintenir Fedora 13, nous développons Fedora 14 en parallèle et ce depuis quelques mois déjà. Nous prévoyons une sortie dès fin octobre 2010 avec de nouvelles fonctionnalités.

Vous pouvez consulter notre programme sur :

https://fedoraproject.org/wiki/Releases/14/Schedule

https://fedoraproject.org/wiki/Releases/14/FeatureList

Contact

Si vous êtes journaliste, vous pourrez trouver des informations supplémentaires ici.